A l’heure ou l’Afghanistan sombre dans « un siècle des lumières éteintes », je souhaiterais rendre hommage à Shamsia Hassani.

A 26 ans, première streetartiste féminine de Kaboul, elle recouvre les murs de la ville et peint contre l’oppression des femmes.

Sa mission, dit-elle, est d’embellir la ville avec de la couleur
au milieu des ténèbres de la guerre.
Elle souhaite aussi présenter une vision différente de son pays, liée à la beauté et à l’art.

Elle enseigne à l’université de Kaboul. Son site internet : http://www.shamsiahassani.net

Du talent et beaucoup de courage !

« N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis.
Vous devrez rester vigilantes votre vie durant »
— Simone de Beauvoir —

Les photos ne sont pas de moi, elles ont été récupérées sur la toile !