Je vous parle d’un film que les moins de 30 ans peuvent ne pas connaître.

France 2 a proposé le lundi 26 octobre 2020 une soirée sur l’autisme, avec le film « T’en fais pas, j’suis là », qui n’est pas sans rappeler « Rain Man » le magnifique film sorti en 1988 avec Dustin Hoffman.

Ce film fut considéré comme l’un des premiers à aborder le thème de l’autisme.

Charlie Babbitt, jeune revendeur de voitures de Los Angeles, apprend le décès de son père qu’il n’a pas vu depuis une quinzaine d’années.
Lors de la lecture du testament, il apprend que la fortune de son père sera donnée à un établissement psychiatrique de Cincinnati.
Il découvre que son frère Raymond Babbitt, dont il ignorait l’existence, vit dans cet établissement.
Raymond a le « syndrome du savant », il a la mémoire absolue et la faculté de se souvenir d’une multitude de choses dans leurs moindres détails, mais il montre peu d’émotions.

Le film est récompensé lors de la 61e cérémonie des Oscars du cinéma en 1989

  • Oscar du meilleur film
  • Oscar du meilleur réalisateur – Barry Levinson
  • Oscar du meilleur scénario original – Ronald Bass et Barry Morrow
  • Oscar du meilleur acteur – Dustin Hoffman

Profitons de cette période de confinement pour revoir ce film

Cet article vous a plu, abonnez-vous à mon blog
sur la page d’accueil,
c’est gratuit
www.leblogdechristined’aix.fr

ou bien laissez un commentaire